Travel & Run #19 – From Kiev with Run?

Bien le bonjour!

Une nouvelle destination est équivalente à un nouvel épisode de nos Travel & Run sur le blog. Pour le numéro 19, nous vous emmenons à Kiev (Kyiv).

img_9793.jpg

Aux commandes de ce billet, celui de la team BE RUN qui voyage plus souvent en Europe de l’Est qu’ailleurs : Krakott qui y a séjourné la première semaine de septembre (soit en ce moment si vous lisez l’article à la date de sa publication) et juste avant sa participation à l’écotrail de Bruxelles!

Ready to take-off? Attendez, petit briefing avant!

Kiev est la capitale de l’Ukraine, pays qui a proclamé son indépendance définitive vis à vis de l’Union Soviétique en décembre 1991 (une première courte indépendance eut lieu aussi entre 1917 et 1922). La monnaie est l’Hryvnia (1€ = 32 UAH). Le pays compte environ 44 millions d’habitants et est malheureusement en guerre avec son voisin soviétique depuis 2013 suite à l’annexion de la partie Est du pays par la Russie. M’enfin bref, on se perd, là n’est pas le sujet de ce post. Sur une carte, l’Ukraine se trouve au nord de la mer noire (et la mer noire au sud de l’Ukraine!)carte-europeKiev est aussi loin d’être une petite ville, elle compte quasi 3 millions d’âmes, est traversée par la rivière Dnipro et le réseau du métro est super efficace (vraiment!) et bien en sous sol également (compter 5 bonnes minutes pour atteindre les rames en escalators, au pluriel parce qu’il faut en emprunter au moins 2 à la suite). C’est un peu décousu comme briefing mais les infos qu’on voulait passer sont dedans et c’est bien là l’essentiel. Ah oui, il y a aussi une heure de décalage (+1h) avec Bruxelles.

Quelques heures pour visiter!

Notre Krakott étant sur place pour le boulot, il n’a eu que quelques heures (4 pour être précis) pour visiter la ville et voici ce qu’on lui a tout de suite conseillé : se diriger aux bords de la rivière Dnipro afin d’y voir les plus beaux endroits (et certainement les plus touristiques aussi) de la ville. Aussitôt dit, aussitôt fait:

  • Un passage au niveau de l’arche de l’amitié, le parc qui l’entoure proposant quelques chouettes points de vue sur la rivière, la réprésentation d’un couple âgé à l’histoire touchante (lire panneau en photo) et les 170 marches d’escalier (bon pour les cuissots ça!) qui vous emmènent nez à nez avec une grenouille.
  • Le pont que l’on suppose des amoureux (et d’un physicien!) à la lecture des messages qui s’y trouvent inscrits.
  • Le Palais Mariyinski.
    img_9865
  • Le mémorial érigé à la mémoire des victimes de l’Holodomor (famines ayant frappé l’Ukraine en 1932-1933).
  • Le centre culturel et historique de Kiev où se trouvent essentiellement des bâtiments religieux dont Laure des Grottes.
  • Le musée de l’histoire de l’Ukraine dans la seconde guerre mondiale, la statue de la Mère-Patrie (pas petite la Madré) et certainement le tank le plus discret de l’histoire militaire ;-).
  • La place de l’indépendance et la rue Khreschatyk.

Ok et on court où dans tout ça?

Ben pour être honnête avec vous : sur tapis! Effectivement, c’est bien la première fois que je n’avais pas envie de découvrir une ville en courant. Résultat 5 km sur treadmill (comme on dit!) à l’hôtel. Pourquoi? Plusieurs raisons (#miseàjourdelaboiteàexcuses) :

  • Les alentours de l’hôtel se résumaient à des passages longeant des deux fois deux voies et respirer des gaz d’échappement, oui mais non en fait! (sur place le traffic est très dense également, ça compte non? et puis c’est bien connu à Bruxelles on respire l’air des montagnes… enfin de l’altitude 100).
  • Pas envie de traverser la ville en métro tout puant (#çasentletaureau!) au retour d’un run dans le centre ville ou en bord de rivière (jamais fait ça dans un tram à Bruxelles peut-être?).
  • Une flemme passagère à quelques jours de l’écotrail de Bruxelles (#pasmieux).
  • Et sincèrement, je n’ai pas trouvé à Kiev un charme particulièrement attractif (beaucoup de béton). Une autre fois peut-être.

Toutefois, si vous y venez et que vous avez envie d’y courir, il est possible de découvrir la ville en faisant appel à un guide de Kyiv Running Tours ou en contactant un des clubs suivants qui nous ont été communiqués par une collègue et runneuse Ukrainienne de Krakott : le Kyiv Marathon Running Club, le Nike Running Club de Kiev, le Saucony Running Club de la ville.

Si vous êtes à la recherche de courses officielles avec médailles à la clé, le mieux c’est de vous rendre sur le site RunUkraine.

Et pour finir, une fois n’est pas coutume (en fait, si!), un peu de street art made in Kiev, et des trucs sympathiques croisés sur place.

Allez à bientôt, prochain RDV sur le blog ce sera certainement notre retour sur l’écotrail de Bruxelles qui a lieu le samedi 8 septembre, ou le travel & run sur l’Islande que l’on doit terminer, ou le numéro 2 de la runningthèque, allez savoir :-)!giphy-4

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s