Il y a des incontournables à Bruxelles et La Traversée de Bruxelles ne les contournera pas #8 – Bruxelles-Central

Bien le bonjour,

nouveau vendredi = nouvel épisode de nos incontournables à Bruxelles que La Traversée de Bruxelles ne contournera pas! et aujourd’hui place à la Gare Bruxelles-Central pour le numéro 8/10 de la série!

Au centre de la jonction…
Bruxelles Central
Pour comprendre l’origine de la construction de la Gare Bruxelles-Central, il faut passer par une étape qui s’appelle la jonction Nord-Midi.

Cette fameuse jonction Nord-Midi, qui est loin d’être une idée récente puisqu’elle date de 1841, était à l’époque une liaison ferroviaire entre la Gare du Nord et la place Rouppe (Gare des Bogards). Saturée par le nombre croissant de voyageurs, ce projet pharaonique fut élaboré et mis en œuvre en 1911.

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, et on ne construit pas non plus une artère ferroviaire souterraine traversant Bruxelles du Nord au Sud sans ravager des quartiers entiers de Bruxelles: le quartier de la Putterie (Entre la rue de la Montagne et le Boulevard de l’Impératrice) a par exemple complètement disparu de la carte.

Malgré les vives discussions entre les pro-jonctions et les anti-jonctions, et les deux guerres mondiales, la jonction fut tout de même achevée après 41 ans de travaux. La gare centrale sera ensuite inaugurée par le roi Baudoin en même temps que la jonction Nord-Midi en 1952. On doit son style architectural à Victor Horta, chef de file de l’art nouveau, qui avait dessiné les plans de la gare. Sa conception sera, après sa mort, l’œuvre de son élève Maxime Brunfaut. La proximité de la gare accélèrera, dans les années 1950, la construction d’immeubles de bureaux pour les grandes sociétés de l’époque: Shell, Sabena, la R.T.T (ex-Proximus pour les moins de 20 ans) et des bâtiments administratifs comme la Banque Nationale de Belgique.

On dit que la jonction Nord-Midi a créé une véritable rupture dans le centre historique de Bruxelles. Ainsi, c’est probablement pour recréer ce lien perdu qu’au Carrefour de l’Europe, sur le plafond du passage menant de la Gare Centrale à la Grand-Place, on peut voir une superbe fresque des Schtroumpfs représentant les plus beaux symboles de la Belgique. Bien entendu, la Traversée de Bruxelles vous y mènera. Et surtout, ne manquez pas le Moof (Museum of original figurines) à voir avec ou sans enfants et qui se situe à l’intérieur de la galerie Horta proche de la place d’Espagne!

Prochain épisode ce sera pour lundi et Tintin nous en dira un peu plus sur la Place De Brouckère.

Allez à bientôt!

Publié par