On rêvait d’un autre marathon de Bruxelles!

Bien le bonjour,

et la bienvenue sur BE RUN, Non Peut-Être! pour un petit billet d’humeur. Au menu du jour: notre ressenti faisant suite à la publication des parcours des prochains semi et marathon de Bruxelles qui se tiendront le 2 Octobre 2022.

Petit retour en 2018!

Les deux dernières éditions du marathon de Bruxelles ont été, disons, un peu compliquées. Après celle de 2018 et une polémique suite à la non-publication du classement général et celle de 2019 n’ayant pas rencontré un grand succès, il s’en est suivi deux années de disette causées par la situation sanitaire que l’on a toutes et tous subi.e.s. D’ailleurs, à la suite de la dernière édition organisée en 2019, on se souvient également d’un article paru dans « la DH » mentionnant l’avenir incertain de cet événement dans la capitale Bruxelloise. A l’issue de ces deux années difficiles, l’organisateur communiquait qu’il travaillait sur de nouveaux parcours pour rendre ces courses plus attractives.

Des nouveaux parcours, certes, mais bon ben bof!

Récemment les nouveaux parcours du semi et du marathon de Bruxelles ont été publiés sur le site de l’événement et on avait, de notre côté, fortement hâte de les découvrir à la vue des teasers et du début de la campagne de communication de l’organisation lancée sur les réseaux sociaux « un nouveau parcours, plus attractif et plus plat », « are you ready, to discover the Capital of Europe ». Malheureusement, l’excitation du début a fait place à une grosse déception, on s’explique!

Alors, oui les parcours ont été modifiés et de beaucoup, ça on ne peut pas le nier (voir ci-dessous)! La première partie de marathon qui était un copy/paste du tracé des 20 km de Bruxelles (+ 1 km pour faire le parcours du semi) n’est plus, idem pour la boucle qui nous emmenait vers la commune de Tervuren pour comptabiliser 42.195 km au passage de la ligne d’arrivée. Pour cette prochaine édition, les départs se donneront au niveau de l’Atomium pour se finir au stade Roi Baudouin et l’entièreté des parcours se feront désormais en région Bruxelloise (dans la partie Nord) et ça c’est plutôt la bienvenue. Par contre pour le côté attractif, on repassera! En plaisantant, on pourrait dire que l’on est passé du marathon de Tervuren à celui de Laeken (qui fait partie de Bruxelles, ok on chipote!).

Parcours du (semi-)marathon 2019 (à gauche) versus ceux du semi (au centre) et du marathon (à droite) de l’éd. 2022

Pour faire simple, le parcours du semi marathon propose de courir dans le parc de Laeken, dans ses alentours et sur les bords du canal. Le tracé du marathon, c’est la même chose et vous y ajoutez des aller-retours (choses insupportables en course à pied) ici et là dans le parc du Roi Baudouin, aux bords du canal et dans le quartier des affaires proche de la gare du Nord. Ah et est-ce que l’on va dans le coeur de Bruxelles, vous savez le pentagone au centre du ring intérieur où se trouvent tellement de belles choses à voir en y courant?… Ben non! Une nouvelle fois, on zappe BXL! Et niveau ambiance, de notre côté c’est une grosse interrogation aussi sur ce que cela pourrait donner. En effet, il n’est pas certain que beaucoup de public s’amasse le long des rues et des avenues proposées (car il n’y a pas grand chose à proximité) pour encourager les futur.e.s finishers et finisheuses de cette édition à venir. Alors qu’un tracé traversant le centre de BXL pourrait à la fois changer cela et permettre aux accompagnants des coureurs et coureuses de visiter et/ou faire un peu de shopping en attendant leurs passages en plusieurs points du parcours. D’ailleurs le ralliement de ces points se feraient aussi plus facilement dans le centre car mieux reliés et desservis par divers transports en commun.

À quand un marathon digne de Bruxelles?

Alors avant toute chose, nous sommes conscients qu’organiser un tel événement n’est pas simple et qu’il est plus aisé de donner un avis (on propose quand même une idée de parcours plus bas :-)) mais on a du mal à imaginer que les Bruxellois et Bruxelloises aimant y courir et y courant quotidiennement ne soient pas déçu.e.s par ce qui est proposé. Bruxelles ne sera à nouveau pas vraiment mise en avant à sa juste valeur et c’est bien dommage! Sauf si les parcours présentés changent? Allez, il y a tellement mieux à faire, SVP?

En analysant le profil des personnes participant à un marathon, on peut considérer en gros les catégories qui suivent:

  • Les locaux qui veulent profiter de leur ville pour y courir en toute sécurité sans prêter attention à la circulation et vivre un chouette événement festif qui met à l’honneur leur lieu de vie;
  • Les runners et runneuses qui veulent faire un chrono;
  • Les coureurs et coureuses qui font de la course à pied en mode touristique en participant à des (semi-)marathons ici et là pour visiter des villes;
  • Les accompagnateurs et accompagnatrices qui viennent soit encourager leur conjoint.e soit profiter de l’occasion pour visiter de leur côté.

Pour ce qui concerne la première catégorie, on émet sincèrement des doutes sur le fait que les Bruxellois et Bruxelloises trouvent les parcours proposés « super sexy » pour les fouler plein d’enthousiasme mais bon on peut se tromper. Pour les coureurs et coureuses à la recherche de records personnels sur 21.1K et 42.2K, Bruxelles n’est pas plat et à cette période de l’année il y a beaucoup d’autres (semi-)marathons bien plus adaptés et connus pour satisfaire des objectifs de performance chronométrique. De ce fait, le semi et le marathon de Bruxelles ne sont certainement pas sur leur liste pour ces mêmes raisons. Il nous reste donc les (semi)marathonien.ne.s en mode tourisme. Mettons-nous à leur place. Quand on se rend dans une ville pour la visiter, généralement on se renseigne sur les sites à découvrir sur place etc. et c’est là que le bas blesse, les parcours proposés à l’exception de l’Atomium, du stade Roi Baudouin et du quartier des affaires ne proposent pas grand chose (les sites touristiques indiqués sur le site internet du marathon à l’instar des Serres Royales, de la Tour Japonaise, du pavillon Chinois et du Château de Laeken se trouvent tous dans un périmètre de 2 km… et le tout à 20-25 min de métro à partir du centre ville, bref c’est léger). Concernant les accompagnateurs/accompagnatrices qui viennent encourager, généralement ils/elles apprécient de pouvoir croiser leur coureur/coureuse en divers lieux facilement accessibles en transports en commun. Ici, désolé mais ce ne sera pas le cas. Il sera aisé de se rendre à l’arrivée mais pour le reste il faudra aimer marcher.

Alors ok, lors d’une organisation d’un tel événement, il faut tenir compte de la logistique, du nettoyage des voiries, de l’accessibilité des secours, de la sécurité, il faut aussi bloquer plusieurs axes à la circulation pendant des heures, c’est compliqué et ça coûte cher (bien que cela se fasse en partie lors du BXL Tour, autre événement (cyclisme) organisé dans la capitale). Ce sont effectivement des arguments que l’on peut entendre et recevoir, toutefois on se demande alors comment font Paris, Rotterdam, Copenhague, Rome, Madrid, Vienne, Prague ou même notre voisine Antwerp (pour ne citer que ces villes)? Ce sont, TOUTES, des destinations dont les marathons mettent leurs villes en avant, car un événement tel qu’un marathon est tout simplement une vitrine touristique le temps d’un week-end (souvent prolongé) et ces villes l’ont juste compris (À quand à Bruxelles, capitale de l’Europe…). Alors on va nous dire: « oui mais si on fait ce genre de choses à Bruxelles, le prix de l’inscription va grimper en flèche »… pour info le tarif d’entrée cette année à Bruxelles est de 80€ – 95€ (avec t-shirt finisher et en fonction de la période d’inscription)… A titre de comparaison, on est à 95€ à Amsterdam, 90€ à Paris et 95€ à Anvers (pour les premiers tarifs), et entre 60€ – 90€ à Madrid. Ou on va nous expliquer: « oui mais à Bruxelles, il y a plein de travaux et on ne passe pas partout comme on le veut » et là on vous répondra… Non peut-être!

La question reste tout de même en suspens: Pourquoi à Bruxelles, Capitale Européenne, n’arrive-t-on pas à organiser un marathon digne de ce nom qui ferait vraiment visiter la ville en courant, qui la mettrait en valeur et qui permettrait d’attirer du monde (et donc de faire également bénéficier économiquement le secteur touristique Bruxellois)? Est-ce que ce sont des questions de volonté de l’organisateur, des pouvoirs publics? Des Deux? De budget? Est-ce si problématique de bloquer la ville quelques heures un dimanche d’octobre quelques semaines après le dimanche Bruxelles sans voiture qui a lieu en septembre?

Dessine-moi un marathon de BXL!

Histoire d’ouvrir la réflexion sur un potentiel futur parcours (on ne sait jamais :-)), on s’est pris au jeu en faisant l’ébauche d’un tracé d’environ 42K dans Bruxelles en listant les incontournables de la ville et en les rejoignant ensemble. Voici, ci-dessous, le résultat que ça donnerait. Ce parcours permettrait de croiser l’Atomium, le stade Roi Baudouin, la Tour Japonaise, le Pavillon Chinois, la Grand-Place, le quartier Saint-Géry, la place Sainte Catherine, le piétonnier du coeur de la ville, la Porte de Hal, le quartier Européen, le Cinquantenaire, les étangs d’Ixelles, le Bois de la Cambre, le site de Tour & Taxi, la Basilique de Koekelberg, le Manneken Pis, le Palais Royal, le Parc Royal, la fresque du Chat et autres perles Bruxelloises. Alors oui, ce ne serait pas un marathon rapide avec des zigzags ici et là et plus de 400 m de D+ (comme les éditions précédentes) néanmoins on visiterait la ville et les personnes qui y participeraient repartiraient certainement sourire aux lèvres et médaille de finisher autour du cou tout en songeant à Bruxelles, Ma Belle!

Allez à bientôt!

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

6 réflexions au sujet de « On rêvait d’un autre marathon de Bruxelles! »

  1. Belle analyse Super Krakott, j’ai effectivement l’impression qu’on n’a pas voulu déranger la circulation du centre. Allez donc voir au nord du canal si je n’y suis pas. Un commentaire en passant, mentionner La Tour japonaise dans les attractions est une honte, sachant que la tour est à l’abandon avec portes et fenêtres remplacées par des panneaux en bois…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Thierry pour ton retour! Effectivement l’impression que tu as semble être la bonne! Par contre, je ne savais pas pour la tour Japonaise, c’est triste ça aussi!

      J’aime

  2. Je suis rassuré de voir que je n’étais pas seul à grogner dans mon coin après l’annonce du nouveau parcours pour 2022. J’avais initialement coché le marathon d’Amsterdam avant de me dire que, quand même, courir un marathon à la maison ça allait avoir une saveur particulière. Malheureusement le parcours proposé n’a pas vraiment de quoi sauter de joie, si ce n’est l’arrivée au stade roi Baudoin, ça doit être quelque chose ça !

    Pour le coup, je trouve que la proposition de parcours qui est faite en fin d’article est vraiment intéressante, probablement compliquée d’un point de vue logique mais réellement ambitieuse et à même d’attirer un public de coureur-visiteurs, et même de Bruxellois. Quand on voit par exemple que les 12km d’Anderlecht ou que l’urbanisant Train de Brussels passent par des lieux vraiment emblématiques, on se dit que ça doit être possible de faire quelque chose de mieux

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ici l’idée était vraiment de lancer une réflexion sur l’événement dans sa globalité! On se dit que l’objectif devrait en premier lieu faire découvrir la ville, la mettre à l’honneur. Ici malheureusement ce ne sera pas encore le cas. Et même si on ne peut pas faire visiter tous les sites emblématiques de BXL pour divers raisons logistiques je m’imagine venant de l’extérieur Bruxelles c’est l’Atomium et au minimum la Grand-Place. En tout cas je m’attendrais à passer au moins par ces deux sites archi-connus. Et merci du retour!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s