Au TDB… ben il y a des bosses!

Bien le bonjour,

Allez la saison a enfin débuté du coté de la team BE RUN avec le tout premier dossard accroché de l’année! Pour l’occasion Krakott et Ostéoman sont allés se faire un petit trail fort sympathique: le TDB 2020! Alors là rien à voir avec une course à acronyme made in « by UTMB », ici on est en Belgique à environ 35 km au Sud de la capitale, la bienvenue sur le Trail des Bosses qui se court à Braine-le-Comte!img_2308-1Premier challenge: choper un dossard!

Yep, bien que ce trail soit récent (du moins c’était la seconde édition si on ne se trompe pas avec une nouvelle organisation), on peut dire qu’il jouit d’une belle réputation. À vrai dire, depuis l’année dernière, on en a entendu beaucoup de bien. Résultat: on était plus que curieux de le découvrir également! Seul hic au tableau, on ne pensait pas que les dossards partiraient aussi rapidement! Geen probleem, la solution est toute trouvée, on part à la « pêche à la revente » et à quelques semaines du départ on réussit à récupérer nos billets d’entrée (merci Laurence et Quentin!). Le 22 février 2020, on sera donc de la partie!

Une organisation qui fait bien les choses!

Au programme de l’évènement, trois distances sont proposées:

  • les petites bosses: 14 km (10€)
  • les moyennes bosses: 25 km (15€)
  • les grandes bosses: 35 km (18€)

Du côté du nombre des dossards, l’organisation limite l’évènement à 1000 participants et participantes sur l’ensemble des trois distances (400 sur le 14 km, 400 sur le 25 km et 200 sur le 35 km). De notre point de vue, c’est une chose clairement appréciée, ça permet de ne pas se bousculer au retrait des dossards, au départ, tout le long du parcours et de ne pas faire la file trop longtemps pour la bière d’après course :-). En gros, ça garantit un chouette accueil et une ambiance qui possède le charme des courses pas trop grandes! Sans oublier que ça évite aussi de labourer le bois de la Houssière en y faisant passer beaucoup de coureuses et coureurs!

Côté organisation, rien à redire! On vous communique suffisamment à l’avance les lieux où se garer (compter un bon kilomètre à pied avant de rejoindre le site du départ qui se situe au Domaine Mon Plaisir dans le bois de la Houssière), la présence de consignes gratuites (ou du moins déjà comprises dans le prix du dossard), des chouettes ravitos, de nombreux bénévoles (un grand merci à vous, c’était top!), des parcours très bien indiqués à coup de petits drapeaux rouges plantés dans le sol, des renseignements mentionnés au départ pour appeler les secours en cas de soucis pendant le trail et tout ce qu’il fallait pour continuer les festivités après la course (bar, barbecue, etc.). En résumé, ils ont bien fait les choses, on aurait peut-être juste mieux indiqué l’accès au douche pour l’après course, mais on chipote là.

Au trail des bosses, ben il y a des bosses!

Du côté de la team du blog, Ostéoman et Krakott ont participé aux 25 km du TDB 2020 et ils y ont pris beaucoup de plaisir! Pour revenir sur nos impressions, nous avons vraiment (mais vraiment!) été ravis du parcours proposé dont la quasi intégralité se court dans le bois de la Houssière. Il est très varié, ça monte, ça descend, ça tourne souvent, on ne s’ennuie pas une seule seconde, c’est super plaisant et autant le savoir, il demande de nombreuses relances. Il y a aussi quelques belles grimpettes bien raides et sablonneuses, les fameuses bosses, dont certaines doivent d’ailleurs être montées à l’aide d’une corde! Toutefois, si on prend le parcours dans son ensemble, il est assez roulant présentant un D+ de 490 m pour 26.02 km (1). On retiendra aussi que cette année avec la météo qu’on a eue ces dernières semaines, on a pu croiser plusieurs endroits bien boueux… ça rajoute un peu d’amusement et quelques belles glissades! Pour imaginer la chose c’est un peu comme débuter une course avec des chaussures de 300 grammes et la finir avec 1 kilo à chaque pied!

En résumé

Vous l’aurez compris, on a particulièrement apprécié ce trail qui combine à la fois un chouette parcours, une bonne organisation et une ambiance détendue et chaleureuse. En bref, on recommande, par contre clairement il faut s’y prendre tôt au niveau des inscriptions!

La phrase que l’on retiendra!

Un truc que l’on apprécie de faire quand on participe à une course, c’est d’écouter les gens au départ car il y a toujours moyen d’attraper au vol des échanges ou des expressions bien sympathiques. Lors de ce trail, ça a été le cas, voici une petite phrase qui nous a fait beaucoup sourire sur le coup. En version originale, ça donne ceci:

« Souris Tanguy, donne l’impression que c’est sympa de faire du trail! »

Sur ce et en attendant notre prochaine course qui nous emmènera fin mars à Madrid pour un semi, on ira repérer le nouveau tracé de La Traversée de Bruxelles histoire de débuter la préparation de la seconde édition qui se tiendra comme l’an passé lors de la journée sans voiture à Bruxelles en septembre!

Allez à bientôt!

(1) Données issues de la montre de Krakott (Polar Vantage V)

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s