Passage de témoin #27 – le No-Running Club (NRC), le rendez-vous underground des runners blessés!

Bien le bonjour,

Pour ce passage de témoin #27, on va vous parler d’un club privé et ultraconfidentiel sur Strava, club où se retrouvent runnettes et runneux en mode #enattendantdecourir, le No-Running Club (NRC, rien à avoir avec celui d’une marque à virgule). Si vous n’avez jamais eu une blessure vous obligeant à mettre en pause votre pratique sportive favorite pendant plusieurs mois d’office, ce lieu ne peut que vous être inconnu. Alors avant d’aller plus loin dans les présentations, rendons tout d’abord à César ce qui appartient à César, enfin plutôt à MarJ (1) qui a présenté ce club mystérieux à notre Krakott, les deux ayant étant blessés plusieurs mois… Résultat: ce billet écrit à quatre mains sur ce club…

DISCLAIMER: Etant maintenant tous les deux de l’autre côté de la barrière, MarJ et Krakott en ont été automatiquement exclus. Le simple fait de rechausser ses baskets vous fait perdre le sésame qui ouvre les portes de ce club très fermé et élitiste (cf les règles du club détaillées plus bas). Ils prennent de gros risques en vous en dévoilant l’existence. Mais il leur semble de leur devoir de faire la lumière sur le NRC.

Le No-Running Club ! T’es en running, tu rentres pas!

Du point de vue historique, il est difficile d’en connaître l’origine et ce en partie à cause de la règle N°11 le régissant. Toutefois, d’après la légende, il aurait été créé dans les années 90 (prononcer nonante pour soutenir Krakott, OU “quatreu-vain-diss” pour soutenir MarJ) par un couple: lui ultra-trailer adepte de la course nature et du D+, elle multi-marathonienne mangeuse de bitume et avide de performance chronométrique!

Pour faire partie de ce club, il faut remplir un certain nombre de critères, dont le principal est d’être blessé. Pour en devenir membre, vous devez être invité-e par une personne déjà membre (parrain/marraine) depuis au minimum deux mois. Une fois repéré-e, votre profil de blessure est soumis pour approbation à un comité externe au club fait de médecins du sport, rhumatologues et kinésithérapeutes qui seront à même de juger de l’authenticité et de la gravité de votre blessure (ils connaissent les feintes des petits bobos). Une fois ce test passé avec succès, votre initiation pourra débuter mais pas de crainte à avoir, vous serez accompagné lors de cette étape cruciale par votre parrain et/ou marraine. Cette dernière étape réussie, welcome to the No-Running Club, accueil effectué par le plus ancien membre affectueusement appelé Le Grand Boiteux! Lors de cette cérémonie de bienvenue, une paire de crocs dorées vous sera remise et sans laquelle l’entrée du club vous serait ultérieurement refusée (voir les règles du club plus bas).

Les règles du No-Running Club

Une fois membre à part entière de ce club, plusieurs règles sont à respecter. En voici les plus importantes issues d’un print screen sur Strava:img_5425
Et qu’est-ce qu’on y fait ?

Vous ne voyez pas l’intérêt du No-Running Club ? C’est que vous n’avez pas eu l’occasion d’y claquer un RP sur un segment strava salle de bain – chambre à coucher en béquille ;-).

Les membres du NRC étant des runners dans l’âme, vous comprenez bien qu’ils n’auront pas perdu leur esprit de compétition pour autant. La blessure les ayant contraint à stopper leur activité préférée, la frustration est grande et l’imagination florissante.

Chaque dimanche soir, les membres du NRC ne sont pas devant leurs télévisions à regarder le journal. Non, ils sont au qui-vive devant leurs écrans d’ordinateur, à rafraichir leur page Strava, pour enfin connaitre le défi de la semaine. C’est le Grand Boiteux qui a le privilège de le choisir parmi les propositions faites par les membres lors de la semaine précédente.

Des classiques: RP salle de bain-chambre à coucher, ou encore record de distance porte d’entrée-boite aux lettres.

Aux plus loufoques: ultra à cloche-pied, ou, au contraire, record minimal de pas accomplis dans la semaine.

Les idées vont bon train. Et peu importe si la vie ne t’a pas gâté (Jean-Mimi qui habite une chambre de bonne à Paris détient depuis des mois le RP SdB…). L’important pour les membres du NRC n’est pas là. L’important est de continuer à se challenger.

Et puis, détrompez-vous, le classement Strava n’est pas en reste. Il tient toujours une grande importance. Tout se joue parfois au cm près. Sauf que là-bas, c’est celui ou celle qui a le moins de mètres au compteur qui est glorifié-e.

Allez, à bientôt et au plaisir de ne pas vous y croiser, c’est signe que vous pouvez courir.

img_5424Note : Pour information, d’après les archives secrètes du club que MarJ et Krakott ont pu consulter (l’avantage d’être dans les petits papiers du Grand Boiteux), plus de 45% des membres du club ayant substitué la course à pied par le vélo, on finit par tomber du côté obscur, le Run and Bike mais chuuut ;-).

Et advienne que pourra à nos deux détectives de l’extrême, voici le lien du club!

(1) On a déjà évoqué MarJ dans un précédent post du blog, mais si souvenez-vous : MarJ, du posdcast Jogging Bonito!

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s