Travel & Run #39 – Le marathon de Rotterdam

Bien le bonjour,

et la bienvenue sur BE RUN, Non Peu-être pour l’épisode #39 de nos travel & run. Pour le coup, on vous emmène au Nord de la Belgique chez nos voisins néerlandais pour vous faire un petit retour sur le marathon de Rotterdam auquel JY a participé le week-end du 23-24 Octobre 2021 lors de l’édition anniversaire des 40 ans de la course.

C’est l’histoire d’un marathon qui débute deux semaines avant le départ!

Le marathon de Rotterdam est un marathon assez connu pour aller vite, souvent choix effectué par beaucoup de runners et runneuses pour claquer un temps. Ne connaissant pas du tout la ville et ce marathon avant de m’y rendre, je dois bien avouer que mon impression générale sur cet événement était donc plutôt du genre: on va à Rotterdam pour taper un RP et surtout parce qu’à Berlin maintenant il y a une loterie pour s’y inscrire… bref, pas forcément le marathon en haut de ma to do list. Alors pourquoi cette participation? Pour faire court, ma chère et tendre a la possibilité de récupérer un dossard via une personne de son club de running et me demande si ça me tente. Après une nuit portant apparemment conseil, c’est parti pour un marathon avec 15 jours devant soi, pour se mettre en tête de courir 42.195 km sans préparation spécifique… jusqu’ici tout va bien dans le processus de prise de décision! Bref une semaine avant le marathon, on reçoit la confirmation de la part de l’organisation que le transfert du dossard est effectif, on réserve un hôtel à la va-vite… pour le coup, c’est certain, ce marathon surprise aura bien lieu (#yaplusquà), mon nom de code pour l’occasion: Nathan!

Un marathon surprise dans tous les sens du terme!

Alors tout d’abord le lieu: la ville de Rotterdam est à elle seule une chouette surprise. Déjà, ce qui est plutôt sympa, c’est qu’elle se situe à moins de deux heures de BXL en voiture et donc pour s’y rendre en famille c’est relativement simple. Pour ce qui est du décors, c’est une ville portuaire avec une skyline bien à elle proposant une sorte de concours architectural à ciel ouvert. On aime ou on n’aime pas mais elle ne laisse certainement pas indifférent.

Photo: Sylvester Lobé

Côté organisation: Du retrait du dossard à l’arrivée tout est super bien réglé. L’événement regroupe plusieurs courses (10 km, relais, courses pour enfants et marathon) organisées sur le week-end, c’est plutôt chouette pour partir en famille ou entre amis. Le racepack est assez maigre comme sur le marathon d’Amsterdam. Pour celles et ceux qui aiment les goodies (dossard + t-shirt uniquement), aucun produits tests ne sont distribués. Au final ça n’est pas plus mal de notre point de vue, ça évite de nourrir nos poubelles. L’expo marathon faisait part aux choses habituelles (espace massage, nourriture, et autres produits « running » en tout genre), avec une grosse présence de Hoka sur place (sponsor principal). Chose à savoir peut-être, le temps limite pour ce marathon est de 5h30. Niveau ravitaillement pendant la course, on retrouve essentiellement du liquide: eau, boissons énergétiques et de temps en temps quelques bananes. Dernier point à mentionner, le nombre impressionnant de bénévoles qui aident lors de ce week-end sportif! #Bedankt

Côté parcours: Il fait honneur aux différents lieux touristiques de la ville en mettant en avant ce côté concours architectural à ciel ouvert mentionné précédemment (Pont Érasme, maisons cubiques, Market Hall, etc.). C’est chouette, ça change! Le tracé fait grosso-modo un gros huit avec quelques croisements ici et là et ne comprend pas vraiment de difficultés. Dans l’ensemble, il est plutôt plat, avec quelques virages où il faut relancer. Il est clairement taillé pour faire un beau chrono.

Côté ambiance: Ça a été la plus grosse surprise de ce marathon, il y règne une atmosphère de pétés, c’est le marathon des DJs et de la musique youplaboum, il y règne une superbe ambiance! À des moments, on se croyait sur le tour de France tellement il y avait de personnes aux abords du marathon pour encourager les coureurs et coureuses du jour. Je ne sais pas si c’est ainsi chaque année, mais que c’était impressionnant et réjouissant!

Côté course: La météo était parfaite, ni trop chaude, ni trop froide et avec un grand soleil! Aussi quand on mesure 1m71, c’est plutôt pas mal pour s’abriter du vent à la vue de la taille des marathonien.nes du cru (fiou qu’ils/elles sont grand.e.s chez les voisins). Par contre, pour observer des choses au loin dans ces conditions dans les sas de départs, ben ça se résume à des rangées d’épaules! Niveau chrono, ce marathon s’est terminé en 3h 48min 46 sec. avec un départ prudent pour ne pas se cramer et des sensations au top jusqu’au 36ème km. Ensuite, les derniers km ont été faits à l’expérience, on dira, pour maintenir le rythme (du moins essayer). Le manque de préparation spécifique pour la distance s’est clairement ressenti vers la fin, mais je retiendrai aussi que le fait de courir régulièrement en incorporant souvent des longues distances les week-ends, ça permet de pouvoir s’accorder de temps en temps ce genre de petites surprises en course à pied et c’est bien sympathique également comme ressenti (surtout quand ça se passe bien).

Note de voyage: Si vous voyagez en famille, on vous conseille de séjourner où nous sommes restés, c’est à dire au Novotel Brainparkt. Sur place, il y a une restauration (buffet très varié) qui est très bien pour une veille de marathon. Les repas (buffet et petit-déjeuners) sont gratuits pour les enfants de moins de 16 ans et il y a une chouette salle de jeu aussi pour les divertir. Cet hôtel se trouve sur le campus universitaire dans un lieu calme (bien ça pour faire un bon dodo la veille de la course) où il est simple de se garer gratuitement aux alentours. Il ne situe pas dans le centre (à 5 km), toutefois il y a une station de métro (Kralingse Zoom) à 7 min à pied qui vous emmène directement au lieu du retrait des dossards et de la ligne de départ en moins de 10 min (via les lignes de métros A, B ou C – ticket RET à la journée 8,50€ par jour pour un adulte et 4,50€ pour un enfant).

En résumé, le marathon de Rotterdam est un chouette événement qu’on recommande les yeux fermés. D’ailleurs, si ça vous tente, la prochaine édition se tient dans moins d’un an et aura lieu le 10 avril 2022. Un tout grand merci également à Nathan pour le dossard sans qui cette dix-neuvième aventure marathonienne n’aurait pas eu lieu.

Sur ce, pour finir 2021 en beauté, on va poursuivre de notre côté l’organisation des derniers TOF RUNs de l’année, toujours pour faire (re)découvrir BXL en courant plusieurs dimanches par mois. D’ailleurs si ça vous tente de nous rejoindre, les dates des sorties sont postées sur notre page Facebook ici et sur la page d’accueil du blog . Les allures (généralement 6 – 6.30 min/km) et distances (10 km à 25 km) de ces sorties sont communiquées à l’avance et c’est gratuit.

Allez, à bientôt!


Si vous souhaitez également découvrir d’autres destinations que l’on a visitées baskets aux pieds, on vous invite à vous rendre sur la page travel & run du blog. Vous y trouverez de chouettes lieux et traces gps à parcourir de votre côté, ainsi que plusieurs retours sur des courses auxquelles on a participé en dehors de la Belgique.

Si vous ne le savez pas encore, nous brassons également nos propres bières artisanales La Récup’ et on ne les garde pas que pour nous! Elles sont disponibles à la vente (2,50€ la bouteille de 33 Cl). Pour les commander, rien de plus simple, nous contacter directement soit par messenger (via notre page FB) soit sur instagram ou encore en nous envoyant un email à berunnonpeutetre@gmail.com. Etant un très très très petite brasserie nous ne faisons malheureusement pas d’envoi par colis. Il est possible de venir les chercher à notre brasserie à Uccle (nous contacter au préalable SVP) et si vous êtes sur Bruxelles ou dans les proches alentours on peut s’arranger pour venir vous les apporter (pour toute commande de 10 bouteilles minimum). Et pour l’occasion voici La Récup’ TOF RUN, 6ème bières du blog que nous avons actuellement en stock, donc n’hésitez pas à nous contacter 🙂

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s