Passage de témoin #5 – Le jour du règne des chauves sur la course à pied est-il arrivé?

Bien le bonjour !

Voici un sujet qui mérite toute notre attention : Est-ce que les chauves trusteront un jour tous les podiums en course à pied?

D’après une étude parue dans la célèbre revue Journal of Science and Medicine in Sport sous le titre Be a hairless runner, is it the ultimate advantage for winning?(1) : la question a le mérite d’être posée : être chauve, est-ce l’avantage ultime pour gagner en course à pied? Eh bien, pourquoi pas!

Pour faire le tour du sujet, chez BE RUN, non peut-être!, on a la chance d’avoir deux spécialistes de la question à savoir Eric et JY, tous les deux étant membres de cette catégorie de la population masculine au plumage raréfié ou se raréfiant.

eric-jy-marathon-de-rome.jpg
Note : Nous sommes d’accord que la calvitie (ou l’alopécie) atteint aussi la gente féminine, toutefois sans discrimination aucune, nous nous concentrerons ici sur les messieurs, si vous le voulez bien. En plus quand on voit les crinières portées par nos deux représentantes féminines Gaëlle et Céline, ça ne va pas nous aider pour traiter ce sujet sensible.

Donc revenons à notre problématique : Être chauve est-il un avantage en course à pied? N’avez-vous d’ailleurs pas remarqué leur nombre grandissant ces dernières années dans les sas de départ de course? Une révolution serait-elle en marche dans le monde du running?

Les avis sont plutôt divergents sur la question au sein de BE RUN (surtout du coté de Jano qui est bien chevelu et ne veut pas croire en une telle théorie…). Malgré cette différence d’opinion, nous souhaitions tout de même partager avec vous notre point de vue majoritaire sur la chose (2 contre 1, vive la démocratie!).

Alors OUI un grand OUI, être chauve est définitivement un atout en course à pied et pas uniquement dans ce domaine, en voici les raisons principales :

  • La surface de peau disponible en contact avec l’extérieur étant plus importante, la régulation thermique est alors plus efficace, CQFD. De fait, le chauve résiste plus aisément lors d’efforts effectués à des températures en hausse.
  • Pas besoin d’artifice pour s’attacher les cheveux afin d’éviter de les avoir en travers du visage lors d’une course. Dédicace aux fans de Thor ;-).
  • La transpiration du front s’évacue aisément d’un élégant mouvement de doigt tel un balais sur un pare brise de voiture.(2)
  • Le coefficient de pénétration dans l’air est plus important (comme dans l’eau, d’où le fait que les nageurs se rasent). Une moindre résistance au vent en résulte une plus grande vélocité du chauve. De gabarit et niveau de performance équivalents, un chauve gagne en moyenne 1 minute sur 10 km(3) en comparaison avec un coureur ayant une chevelure de 2 cm ou plus (avis à ceux (et celles) qui veulent descendre sous la barre des 40 minutes). Ceci est également appelé communément l’effet tête d’ogive. Il est d’ailleurs facilement observable lors de courses avec beaucoup de vent ou sur piste (voir les performances de Mo Farah).
  • Après un premier coup de soleil (qui est toujours un peu douloureux on doit bien l’avouer), la peau du crâne devient du vrai cuir et résiste à quasi tout type d’intempérie.
  • Tenté par le triathlon? vous gagnerez au moins cinq bonnes minutes avant et dix supplémentaires après vos entrainements de natation : vous éviterez la galère rencontrée et reconnue par tous les chevelus lors de la mise et du retrait du bonnet de bain.

Au delà des avantages en course à pied, la vie quotidienne est également impactée positivement :

  • Le chauve a déjà perdu ses cheveux ainsi il n’en met pas partout. Aussi vous avez déjà rencontré un chauve avec des pellicules? Mesdames, adoptez un chauve!
  • C’est un as du nettoyage. Des doutes? et Monsieur Propre, c’est qui?
  • Pas besoin de shampooing, pas besoin d’aller chez le coiffeur, ça permet de faire des économies non négligeables.
  • Un crane rasé c’est doux comme une peau de fesse (dixit la femme de JY).

Alors messieurs les coureurs, vous qui commencez à perdre vos cheveux, vous qui arborez une couronne en mémoire à celle de laurier de César, ne vous cachez plus, embrassez votre condition de chauve, soyez fier de votre calvitie, c’est l’avenir du running. Et si vous n’êtes pas encore convaincu, de part son évolution l’Homme a perdu et continue de perdre de plus en plus sa pilosité, de fait, amis chauves, vous êtes au top de l’évolution humaine, n’en déplaise aux chevelus ;-).

Et pour finir, être chauve ce n’est pas une fatalité, c’est un style de vie! Ami(e)s coach sportif, vos programmes d’entrainement peuvent être mis à jour, en intégrant pourquoi pas une séance chez le coiffeur entre deux programmes de fractionnés, vos athlètes y verront leur performance s’améliorer comme jamais ;-).

Allez à bientôt!

(1) C’est pour rire Fieu! Allez avouez, vous avez quand même fait une recherche google 😉
(2) On est quasi certain que vous avez visualisé ou même essayé le geste.
(3) Sérieux? non, peut être 😉

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s