Passage de témoin #10 – courir le matin: OK, mais faut-il encore réussir à se lever…

Bien le bonjour!

La pratique de la course à pied lorsque l’on a une vie assez chargée (famille, amis, sorties, voyages, boulot, etc.) nécessite d’être relativement bien organisé(e) d’autant plus quand on prépare un objectif précis et qu’il faut placer dans son agenda non-extensible les différentes séances d’entrainements prévues (sortie au seuil, course de récupération, fractionnés, sortie en endurance fondamentale, fartlek, PPG, etc.). Au passage, petite pensée aussi aux triathlètes… s’entrainer sur trois sports… chapeau bas, on dit, chapeau bas!

De fait, une des solutions bien souvent utilisée en course à pied (aussi pour garder une certaine régularité et éviter les imprévus des fins de journée pour cause de fatigue, manque de temps, etc.) est de réaliser ses séances d’entrainement tôt le matin avant de commencer le reste de sa journée. Ok fieu, fieke, bonne idée! mais faut-il encore être capable de se lever un peu plus tôt qu’à son habitude pour ensuite partir courir. Sur ce point, on est d’accord et on a pensé à vous, il suffit de poursuivre votre lecture!

Deux catégories de runners/runneuses matinaux:

Du côté de BE RUN, on imagine bien deux catégories de personnes:

Catégorie 1: Celles et ceux qui mettent leur réveil à 5h ou à 6h du matin (ou même plus tôt), qui se lèvent sans soucis en 10 secondes, s’habillent et qui vont courir….

giphy-3.gif

Mesdemoiselles, mesdames, messieurs faisant partie de cette catégorie, c’est la grande classe, juste un truc tout simple, un détail: comment vous faites???

Catégorie 2: A l’opposée, il y a les personnes qui sont en mode grosse galère le matin, qui mettent des plombes à sortir du lit et à se motiver pour faire cette fameuse sortie running matinale.giphy-2.gifOn vous comprend ça n’est pas toujours facile d’y aller, surtout quand l’automne approche que les températures se rafraichissent et que le soleil se lève plus tardivement. Alors pour remédier à ces légers soucis de réveil, on s’est penché sur la question afin de vous proposer des astuces pour arriver à courir du bon pied le matin. Voici le fruit de cette « réflexion », c’est cadeau!

Astuces pour courir/sortir du lit plus « facilement » le matin:

  • Préparer ses affaires de running la veille et les mettre au pied de sa porte d’entrée pour éviter de perdre du temps le matin…  Mettre son réveil tôt (limite 15 minutes plus tôt que prévu… vous savez les mêmes 15 min que l’on prend à trainer avant de se lever 😉), s’habiller et même si c’est difficile: Y ALLER! Solution plus radicale qui fait gagner du temps…dormir en habits de running…
  • Vous habitez avec quelqu’un? Réglez en stoemelings (1) et de bonne heure l’alarme du gsm (2) de votre conjoint(e)/cohabitant(e), …, avec comme titre « Entrainement Running » suivi de votre prénom (ou surnom affectueux, cela permettra peut-être d’adoucir la réaction qui s’en suivra). Vous allez tellement prendre cher d’avoir réveillé à son insu votre partenaire de vie (surtout pour vous motiver à aller courir…) que l’on peut vous assurer que vous allez être mis(e) en dehors du lit et ce en moins de temps qu’il vous est nécessaire pour dire correctement le mot stoemelings (surtout pour vous ami/amie français(e) 😉). Et donc quitte à être debout autant aller courir. Par contre pour la paix des ménages, on déconseille d’abuser de cette option.
  • Disposer plusieurs réveils menant jusqu’à votre porte d’entrée et qui d’office vous obligeront à vous lever pour les éteindre tout en vous amenant progressivement mais sûrement devant la sortie de chez vous où vous attendront d’ailleurs vos affaires de running.
  • Faire alliance avec une personne de la catégorie 1, une superwoman ou un superman du réveil matin, et lui demander de venir vous chercher… Note: il y a aussi de fortes chances qu’après plusieurs sorties vous changiez d’adresse sans le/la prévenir si les sorties matinales ne sont vraiment mais alors vraiment pas votre truc…
  • Penser aux couques ou croissants que vous pourrez acheter en chemin et déguster de retour chez vous à la fin de votre sortie matinale.
  • Pour les ingénieur(e)s: monter un système qui à la suite de la sonnerie de l’alarme intégrée, retire automatiquement votre couette, bascule votre lit et vous y met en dehors. Une fois « debout », le mal est fait donc autant aller courir. BONUS: c’est aussi un chouette défi technique à relever, qu’on serait prêt à tester! ça peut aussi faire office de sujet de mémoire de student? non? L’avis aux profs est lancé!
  • S’offrir un réveil à claques: désagréable au possible mais que l’on suppose efficace.
  • Se coucher pas trop tard pour s’assurer un minimum d’heures de sommeil, de fait, être plus frais au réveil ce qui permet de sortir plus facilement du lit pour ensuite aller courir tôt le matin, le tout sans trop de difficulté.

Si de votre côté vous avez des trucs et astuces que vous utilisez pour réussir à vous réveiller sans difficulté le matin pour aller courir même dans le froid de l’hiver, on est preneur! Ne pas hésiter à les partager en commentaires! En parallèle, si vous avez essayé l’astuce #2, on veut bien votre retour aussi, on n’a pas osé la tester…

Allez à bientôt et bon courage pour les entrainements les prochains mois, ça va le faire!

(1) En stoemelings (en stoem) = en cachette.
(2) Télephone portable se dit gsm en Belgique.

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Une réponse sur « Passage de témoin #10 – courir le matin: OK, mais faut-il encore réussir à se lever… »

  1. Helloouu les marmottes, 2 conseils lecture qui ne changeront pas votre vie mais bon cela vous aidera à sortir du lit 1 ou même 2 jours de suite. Hell week de Erik Bertrand Larssen (version radicale) et Miracle Morning de Hal Elrod (version plus douce).
    Mon conseil perso être proactif se réveiller AVANT le réveil 🙂 (et l’éteindre pendant son jogging) ou pour les novices mettre le réveil loin très très loin du lit. Mes motivations: Les plus belles sorties se font le matin, la luminosité est exceptionnelle et vous permettra de faire de jolies photos (cfr l’heure dorée en photographie), le calme appaisant dans les rues, et voir le regard reconnaissant de la sagrada familia quand je rapporte les couques. Non en fait je plaisante 9/10 ils ronflent encore ! Allez comme dirait ma grand-mère « le monde appartient aux gens qui se lèvent tôt » 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s