Travel & Run #11 – BE RUN, en virée express à Tallinn!

Bien le bonjour!

Vous l’avez peut-être constaté au sein de BE RUN, au delà de notre passion pour la course à pied, nous aimons particulièrement voyager. Un des concepts qui nous est cher est ce que l’on appelle le travel & run ou comment réunir voyage, visite et running (logique implacable).

Après Riga en juin dernier, notre Krakott a remis le couvert en ce début de semaine du côté des pays baltes. Pour le coup il a déposé ses bagages (et ses baskets) à Tallinn en Estonie du 13 au 15 novembre. Pour éviter les mésaventures de Riga où il a neigé un 10 mai…, cette fois il a prévu des affaires de sport permettant d’affronter pluie, froid et vent (mais pas la nuit… un peu couillon quand même).

Mise en situation :

Comme à notre habitude, petit briefing sur le lieu du séjour: Tallinn est la capitale de l’Estonie qui est le pays le plus au Nord des trois états Baltes. Le pays possède des frontières avec la Lettonie au Sud et la Russie à L’Est. À l’Ouest et au Nord, il est entouré par la mer Baltique. Tallinn se situe au Nord du pays au bord du golf de Finlande (il y a donc possibilité d’aller voir la mer Baltique).

Au départ de Bruxelles, vous ne mettrez que 2h30 environ pour rejoindre Tallinn (vol direct, décalage horaire +1). Depuis 2011, la monnaie utilisée est l’Euro, ça évite ainsi d’éventuels calculs de taux de change.

Ce séjour se faisant dans le cadre professionnel, le moyen le plus efficace pour en voir un maximum en un minimum de temps reste à notre opinion la course à pied, JY est donc parti découvrir la ville en courant.

En mission direction la mer Baltique :

Afin de donner un sens à sa seule sortie running effectuée, le petit père s’est mis en tête d’aller voir la mer Baltique! Bonne idée, que dire lumineuse idée, sauf quand la sortie en question débute à 18 heures et qu’il fait nuit noire à partir de 16 heures… (note pour plus tard : ne pas oublier sa frontale, à cette période de l’année ça peut être utile…).

Pas découragé, son copion réalisé en main pour trouver son chemin et surtout pour garder de la batterie sur son gsm au cas où une aide gps serait nécessaire pour rentrer à l’hôtel (ah oui, si vous n’êtiez pas au courant, Krakott a un sens de l’orientation proche du néant), il part à la conquête de la mer Baltique.

IMG_5113

4.5 km plus tard, il arrive à destination tout fier de ne pas s’être trompé en route et ce qui devait arriver, arriva, la nuit au bord de la mer Baltique… ben on voit rien… mise à part quelques lumières au loin et provenant du port de Tallinn. Pas grave, le bruit de vagues c’est sympa aussi!

Sur le chemin du retour, pour ne pas gâcher son plaisir il décide de passer via les parcs qui entourent la vieille ville et là c’est superbe. Des fortifications et autres bâtiments magnifiquement mis en valeur et qui l’emmènent sur une sortie très agréable avec une distance au total d’un peu plus de 9 km. On vous laisse découvrir tout ça :

Et sinon Tallinn, ça vaut le coup ?

JY a eu au final un temps très limité pour faire le tour de la ville (la fin de l’après midi le lundi à son arrivée et lors de sa sortie running). Toutefois, ce que l’on peut vous dire est que Tallinn est une ville relativement peu étendue et dont le centre historique tient dans un cercle ayant un périmètre inférieur à 5 km. La ville possède de nombreuses fortifications comme énoncé précédemment et des bâtiments très bien préservés.

Le tourisme développé sur place mise apparemment beaucoup sur l’historique médiéval de la ville. Vous pouvez y trouver de nombreux restaurants sur ce même thème d’ailleurs et c’est une chouette expérience à faire pour un moment en toute décontraction.

Du côté des belles découvertes gustatives effectuées sur place : de très bonnes bières. D’ailleurs grâce à ses chaussures de running, JY en a rapporté quelques unes en toute sécurité pour les faire goûter prochainement à de futur(e)s chanceux ou chanceuses sur Bruxelles.

Pour finir, à l’instar de Riga, Tallinn peut se visiter facilement en quelques jours lors d’un week-end par exemple, histoire d’en profiter pleinement car il s’y trouve aussi de nombreux musées. La ville a beaucoup de charme et se découvre aisément à pied (ou en courant). Autre avantage, si l’envie vous en vient, en 2h30 par bateau vous pouvez rejoindre Helsinki (petite idée de voyage ça non ? Bruxelles, Tallinn, Helsinki, Bruxelles en une petite semaine ou lors d’un week-end prolongé ça doit se faire tranquillement).

Au niveau course à pied, un week-end marathon s’y organise depuis plusieurs années, le prochain aura lieu du 7-9 septembre 2018.

Au programme des réjouissances, un 5 km (7/09), un 10 km/marche nordique/course pour enfants (8/09) et un marathon et un semi le dimanche (9/09). Si vous êtes intéressés, toutes les informations sont disponibles ici. À noter également que jusqu’au 17/12/2017 les inscriptions au marathon et au semi sont aux prix de 40€ et 25€, respectivement, ce qui est tout à fait raisonnable de notre point de vue.

Prochaine destination, on retourne du coté de Riga début décembre!

Allez, à bientôt!

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s