Retour sur les 12 km d’Anderlecht!

Bien le bonjour,

après plusieurs semaines avec une météo en mode ON/OFF, le 21 juin est enfin arrivé annonçant par la même le premier jour de l’été et son wagon (lire ouagon vous êtes sur un blog belge ;-)) de promesses d’un temps ensoleillé et d’une saison pendant laquelle la luminosité est de mise, les soirées à rallonge et les week-ends souvent synonymes de barbecue. Enfin ça c’est la théorie car en Belgique l’été fait parfois son timide mais, car il y a un mais, ça nous donne un avantage, et non négligeable en plus, quand il s’agit de préparer des courses d’automne… img_6091Toujours est-il ce 21 juin 2019, le soleil était au rendez-vous ce qui a permis aux participantes et participants du jour de profiter pleinement de cette quatrième édition des 12 km d’Anderlecht, littéralement la première course de l’été du côté de Bruxelles. Du côté de la team, Tintin et Krakott y sont allés également et comme vous avez pu le constater sur la photo d’entête (1) ils étaient au taquet!

Au programme des réjouissances

Les 12 km d’Anderlecht ont cette bonne idée de se dérouler les vendredis ce qui nous a plutôt plu car cela permet de terminer sa semaine de boulot d’une bonne manière et de commencer le week-end du bon pied! Au menu de l’évènement, trois courses étaient prévues: une course pour les enfants, un 5 km et un 12 km. Les Dupont et Dupont de la team ont quant-à eux pris part à la plus longue distance proposée.

Aux manettes: le magazine Zatopek et la commune d’Anderlecht!

Les 12 km d’Anderlecht font partie des nombreuses courses que le magazine Zatopek organise à Bruxelles (2) et pour l’occasion l’asbl s’est aussi associée à la commune d’Anderlecht et on peut dire qu’ils ont bien fait les choses. On se répète mais au niveau organisationnel on ressent l’expérience du « label Zatopek » et de notre côté il commence à peser dans le choix de nos courses dans la capitale et ce pour les raisons listées ci-dessous:

  • Efforts consentis pour réduire l’impact environnemental des courses (gobelets renouvelables, encouragement à venir en transports en commun, …).
  • Les ambiances décontractées et familiales de leurs évènements.
  • Des tarifs de courses abordables et modulables en fonction des options prises lors de son inscription (consigne, médaille) ce qui permet si on le souhaite de ne pas débourser d’office 20€ pour la moindre course d’une distance de 10 km ou plus.
  • L’accès à des vestiaires, des douches et des toilettes.

img_6265

Quand 12 km se transforment en un semi-marathon…

Au niveau des kilomètres parcourus, on a prolongé un petit peu le plaisir en se rendant au départ de la course en courant depuis Dilbeek ajoutant 5 km à l’aller en guise d’échauffement et 5 km au retour pour décrasser les guiboles. Les 12 km d’Anderlecht se sont ainsi transformés en sortie longue en mode semi-marathon. À l’origine de tout ça, un simple souhait de ne pas tomber dans le trafic routier bien connu à Bruxelles en soirée et par la même d’éviter de louper le départ!

Du côté de nos impressions, on a vraiment été ravi du parcours proposé qui mélange des passages en milieu urbain, au sein d’espaces verts, en campagne ou sur piste d’athlétisme. On retiendra aussi deux chouettes moments sur le tracé: le tour réalisé dans le stade du RSC d’Anderlecht et surtout (surtout) la partie effectuée dans le parc des étangs d’Anderlecht, un des lieux que l’on apprécie beaucoup car on y trouve de nombreux street arts et vous le savez, le street art c’est notre truc! Le profil du parcours est un peu casse patte avec quelques bosses ici ou là qui demandent un peu de cuissots pour relancer. Au final, Tintin franchira la ligne d’arrivée de ces 12 km d’Anderlecht en 53 min 19 sec et Krakott juste derrière en 53 min 26 sec.

En résumé, vous l’aurez compris, on a particulièrement apprécié cette course qui combine à la fois un parcours varié, une bonne organisation et une chouette ambiance, on recommande! Ce qui nous a manqué? Le fait d’apercevoir une personne supportrice du standard de Liège et qui serait venue avec le maillot du club de foot de la cité ardente faire un tour dans le stade du RSC Anderlecht (3). On avoue ce petit pied de nez nous aurait fait sourire!

Allez à bientôt!

(1) Photo d’entête prise par Pierre Deneve.
(2) Bruxelles compte 19 communes dont Anderlecht fait partie.
(3) Les supporters de foot de ces deux clubs belges ne sont pas forcément les meilleurs amis du monde, mais bon c’est du foot ;-).

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s