Travel & Run #36 – Ici c’est Issy… retour sur la corrida de Noël!

Bien le bonjour,

Décembre on se l’accorde, c’est la période des fêtes de fin d’année où se mêlent entre autres les célébrations de la Saint-Nicolas ou du père fouettard (en fonction de si vous êtes sages ou SM), de Noël, d’Hanoukkah et de la charge calorifique des repas en famille ou entre ami-e-s qui vont souvent avec, nous faisant passer en mode moelleux pour affronter l’hiver!

Ok mais décembre c’est aussi la saison des corridas, et du côté de la team BE RUN, Gaëlle, Jano et Krakott sont allés courir celle d’Issy-les-Moulineaux!

Ici, c’est Issy!

Contrairement à la rengaine scandée à haute voix par les supporters du PSG « Ici, c’est Paris! » même quand ils ne sont pas à Paris (m’enfin!), ici, c’est Issy et ce n’est pas Paris mais le tout Paris y vient courir, enfin pas mal de monde en tout cas!

Depuis plusieurs années, Gaëlle et Jano ne cessent de nous répéter de venir participer à cette chouette course où il y règne une belle ambiance! Cette année donc, notre Krakott a craqué et les a rejoints dans cette aventure runnistique le 15 décembre 2019.

Départ donc est pris par Krakott de Bruxelles (Gaëlle et Jano étant en mode Issy c’est chez nous!) le samedi 14 Décembre en train en voiture (oh une grève en France ;-)) pour rallier les abords de la capitale française non sans mal après avoir goûté les joies du périphérique parisien (notre ring bruxellois bien que souvent encombré ne nous prépare pas à ça!).

Pour ne pas bouder le plaisir de ces retrouvailles, les festivités de la corrida de Nöel débuteront autours d’une bière brassée il y a quelques mois par JY lors d’un cour de brassage… résultat elle goûte bon :-).img_1166

La corrida de Noël d’Issy-les-Moulineaux

L’événement regroupe plusieurs épreuves : des courses pour enfants (1,5 km des Lutins et 3 km des Bonhommes de neige) et pour les plus grands (5 km des Rennes, 10 km des Étoiles et 10 km des Pères-Noël). Nos trois compères ont participé à celle des étoiles essentiellement parce que le départ se faisait plus tôt que celles des Pères-Noël (9h40 contre midi) et qu’ils souhaitaient profiter du spectacle et de l’ambiance festive (#vinchaud) de cette dernière!

Le parcours de la course des étoiles est identique à celui de la course des Pères-Noël et se compose de deux boucles de 5 bornes dans les rues de la ville avec un passage du côté du Parc Suzanne Lenglen dans le 15ème arrondissement de Paris (ok, ici c’est Paris!). Le profil du parcours n’était pas si plat que cela et présentait quelques petites bosses et faux-plats montant ici et là ainsi que de bons virages assez serrés qui demandent un peu de cuissots pour faire des relances efficaces.

Côté course et ambiance

Un aspect auquel Krakott ne s’attendait pas en courant cette course était d’y voir participer un bon gros nombre de « runnning crew » (Addidas Runners, Asics frontrunners, Brooks Run Happy team, NRC, etc.) et de visages aussi bien présents sur les réseaux sociaux de la communauté running du Grand Paris. A cet égard, une telle représentation, c’est quelque chose que l’on ne connaît pas vraiment en Belgique, non ? Tout ceci donnait l’impression que tout le monde connaissait tout le monde, c’était plutôt sympa à observer et ça rendait l’atmosphère de pré-course agréable et publicitaire. Côté course, on peut dire qu’elle a du succès et il ne fallait pas s’attarder aux toilettes pour rejoindre le sas de départ, les places aux avant-postes étaient plutôt prisées. Autre chose frappante, le niveau de la course, qui était bien élevé! Pour donner un aperçu, les six premiers ont terminé la course des 10 km des étoiles en moins de 30 minutes et les six premières dames ont claqué des chronos entre entre 33 et 35 minutes, ça court vite (à) Issy!

Une fois la course des étoiles terminée, l’événement a ensuite fait place à la course des Pères-Noël et là c’était juste magique, un festival de personnes déguisées en Père Noël, en Mère Noël, en lutin, en renne, en paquet cadeau, en sapin… ça vous met de bonne humeur pour tout un dimanche ça! Même quand il faut se taper le périphérique parisien pour rentrer à la casa Bruxelles!

Pour finir, on gardera de cette course un beau souvenir, de chouettes costumes en tête, une belle atmosphère et un peu de street art. On y reviendra d’ailleurs certainement l’an prochain pour y courir déguisés!

Allez à bientôt!

Sinon psst, hey pssst! pour celles et ceux qui le souhaitent et qui participent à la corrida du Manneken Pis à Bruxelles le 26/12, on se retrouve pour un godet ensemble après la course? Les infos ici.

 

 

 

 

 

 

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s