C’est l’histoire de deux superwomen au maasmarathon relais…

Bien le bonjour,

Le 13 mai dernier se déroulait le marathon de la Basse Meuse (maasmarathon) à Visé dans la province de Liège et une partie de la team y est allée afin d’y découvrir le parcours et y courir le marathon en relais. Aujourd’hui le blog passe donc entre les mains de deux superwomen Lili et Padawan.

img_7213

Quand l’aventure commence autour d’une bonne table conviviale

C’est à l’occasion d’un déjeuner organisé par Jean-Yves, alias Krakott le fondateur de BE RUN, Non peut être! que tout a commencé … un dimanche en décembre dernier. Les invités présents avaient déjà presque tous chaussés une paire de baskets et comptabilisé quelques kilomètres sur terre ou sur bitume. Nous discutions de tout et de rien et …. de course à pied. À vrai dire je ne connaissais pas Padawan. Nous avions d’ailleurs très peu échangé lors de cette première rencontre (notez que la deuxième qui suit fut celle du jour J fixée sur la ligne de départ!). À table, je n’étais d’ailleurs pas assise à côté d’elle. Le lendemain, sur Messenger, elle nous parle de ce Maasmarathon de la Basse Meuse situé à l’extrême Est de notre plat pays et de cette possibilité de le faire en relais. Elle lance sa recherche de partenaire. J’accroche assez vite car les concepts de relais, entre il et elle, pour elle et elle, pour lui et lui, de course d’équipe, d’Ekiden m’ont toujours séduit car ces types de course offrent des ambiances uniques.  #PasBesoinDeSeConnaîtrePourCourirEnsemble!

De plus, je n’avais jamais encore testé un semi-marathon en solo même si j’ai déjà à plusieurs reprises parcouru cette distance avec l’association Tous à Bord (1). Mais ce n’est pas la même chose quand on court seul(e) ou en équipe en poussant une personne en chaise. C’était donc l’occasion pour moi de me tester aussi et voir si j’étais capable de tenir sur ce demi de distance mythique…. en attendant peut être un jour… qui sait? #TestSportif

Quand les choses deviennent sérieuses dans le courant du dernier mois

Tu commenceras ton programme d’entraînement le 1er avril composé de 3 séances de course par semaine de +/- 40 à 45 minutes dixit le coach (mon coach). Non, ceci n’est pas un poisson d’avril! J’étais surprise en effet car je trouvais que c’était court comme préparation. Heureusement, il m’avait pointé 3 courses durant cette période (les 5 miles de Bruxelles, les 10 km de l’ULB et les 10 km d’Uccle). Et pendant ce temps là, Padawan parcourait la région du Maroc en 3 étapes 32-25 et 20km. (lire l’article sur le trail des Cèdres).  #QuandTonCoachTeConnait

img_7220Lili avec son coach (Jeff)

Quand tu as un tempo à respecter et que… tu ne le respectes pas!

Garde bien le rythme entre 5min30/km et 5min45/km dixit de nouveau le coach. Ne t’emballe pas trop au départ, reviens au tempo fixé et suis le ballon vert des 4 heures (où est ce fameux ballon vert?). Comme première relayeuse, un peu stressée quand même, j’ai pris le départ à 9h05 dans le centre de Visé. J’étais sur un rythme de 5min15/km après 2 km. J’étais bien, j’avais de bonnes sensations … La pluie et le vent que nous redoutions tant avaient pris du retard. Je me suis dit dès lors dans ma tête et si… et si j’essayais de rester sous la barre de 5min30/km pendant 10 km, car quand bien même j’aurais une baisse de régime, j’aurais au moins engrangé quelques bonus pour la seconde partie. Oh là là le coach ne va pas aimer ça. Tant pis! Me voilà donc repartie avec mon nouvel objectif en tête. Les bords de Meuse, le Mozar Bar, les bateaux et péniches, les canards et canetons endimanchés de sortie, la fanfare au loin qui lance une reprise de Capitaine Flam ou bien peut être Goldorak Go je ne sais plus mais qui booste bien finalement, me voilà au panneau des 9 km. Puis tout à coup – et je n’ai pas compris pourquoi – les coureurs ont commencé à accélérer. Les cyclistes nous ont rejoint au même moment, j’ai gardé le cap jusqu’au 15ème km où j’ai été rejointe par le groupe du ballon des 3h45. C’est eux dans une cadence soutenue qui m’ont quasi emmenée jusqu’à la zone relais à Maastricht où m’attendait impatiemment ma coéquipière. It’s your turn Padawan, my job is done #Allure5.20 #JobDone

Quand nous nous retrouvons surprises sur la première marche du podium après un appel… Lee/Ben

Heureusement que le coach était encore là pour confirmer que c’était bien nous! Montée des marches toutes sourires, coupe et paniers de produits locaux. Nous avons partagé sur place le butin si fièrement gagné. Padawan a pris la confiture et le cidre-pomme, moi j’ai opté pour les bières et le fromage  ;-)!

Et du côté de Padawan ça a donné quoi ce marathon relais?

Mes meilleurs moments :

  • Le principe du marathon relais en duo. Partager une course « moit moit » avec Lili (enfin presque puisque Lili a finalement grignoté quelques km en plus).
  • Départ du relais en même temps que le marathon. J’ai donc eu le privilège de courir la deuxième moitié du semi avec un petit groupe agglutiné autour du pacer 3h45 en m’imaginant un jour terminer un marathon sous la barre des 4h.
  • Aborder ma course sans avoir un réel objectif au niveau du chrono et courir uniquement aux sensations sans stress.
  • Profiter du paysage bucolique (mais principalement sur bitume) le long de la Meuse et du parcours roulant super plat.
  • L’aspect transfrontalier de la course. Départ à Visé en passant par Maastricht, Eijsden et arrivée à Visé. On a presque envie de s’arrêter pour faire du shopping à Maastricht.
  • Le t-shirt manche longue noir offert pour la 20ème édition et celui manche courte blanc #fashionvictimrunning.
  • Le podium surréaliste Ben/Lee!

Le maillon faible de ce marathon : L’organisation

  • Au niveau du marathon relais : des coureurs se sont égarés car il n’y avait pas de signalisation clairement visible pour indiquer où se trouve la zone de passage relais et aucun signaleur correctement briefé pour aider les coureurs de manière efficace. Heureusement Lili a super bien géré!
  • Au niveau de la remise des prix : la bénévole (un peu pingre) qui distribuait les médailles à l’arrivée a refusé (2) de nous les remettre alors que c’était bel et bien prévu pour le marathon relais. Même mon mari, pieds usés, après ses 42 km a eu difficile à la convaincre de lui remettre sa médaille! 
Beaucoup de personnes n’ont pas eu l’occasion d’assister à la remise des prix ou sont arrivées en retard vu que l’horaire initial indiquait 14 heures sur le formulaire et qu’ils ont commencé bien avant. Une ambiance malheureusement plombée à la vue d’une participante en larmes devant des bouquets de fleurs fanées (elle faisait partie des premiers relayeurs égarés au niveau du semi). Seul un podium, une belle coupe et une grande corbeille de produits artisanaux nous a rendu notre sourire. L’histoire ne nous dira pas si les autres gagnants ont bien trouvé le chocolat artisanal qui était périmé…
    img_7219
  • Au niveau de la communication : pas suffisamment de panneaux aux alentours de la ville pour indiquer où se trouve précisément la navette pour le relais. II y avait une zone de ravitaillement destinée aux coureurs après la course à proximité du centre culturel de Visé (gâteaux, sandwich, fromage ) mais ce n’était indiqué nulle part. Encore une fois aucun signaleur pour orienter les finishers et leur proposer de rejoindre cette zone.
  • Pourquoi offrir un t-shirt après la course sur remise du dossard et non pas lors de l’inscription? C’est la question subsidiaire pour ce Maasmarathon en mode mystery run.

Pour finir, on félicite grandement ces deux championnes pour leur podium ainsi que Noureddin pour son marathon! De notre côté, on vous avouera que l’on est fier d’avoir initié une belle rencontre entre personnes qui ne se connaissaient pas et qui finissent par partager un chouette moment ! C’est ça aussi la course à pied!

img_7221

Allez à bientôt pour de prochaines aventures, et pourquoi pas les vôtres! (3)

(1) Pour en savoir plus sur l’association Tous à bord, c’est par ici.

(2) L’organisation s’est excusée et les médailles ont été envoyées par la poste.

(3) On ne le dira jamais assez, le blog est ouvert à toutes et à tous et si vous voulez nous rejoindre, il suffit de nous contacter!

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s