Travel & Run #17 – Skopje, un petit run au bord de l’eau et un souvenir d’enfance!

Bien le bonjour!

Allez c’est parti, direction Skopje pour ce numéro #17 de nos épopées Travel & Run. Le guide du jour, Krakott qui a séjourné quelques jours sur place début juillet.

Skopje, c’est où au fait ?

Alors si vous êtes comme JY, c’est à dire une bille en géographie, petit rappel sur la situation géographique de la ville : Skopje est la capitale de la République de Macédoine, ou de l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine ou de la Macédoine du Nord… en fait ça dépend à qui vous vous adressez. Pour résumer, Skopje se situe au Nord d’un pays de l’ex-Yougoslavie voisin du Kosovo et de la Serbie (au Nord), de la Bulgarie (à l’Est), de l’Albanie (à l’Ouest) et de la Grèce (au Sud) et dont le nom officiel est toujours débattu de nos jours pour diverses raisons géopolitique, culturelle, etc.img_8711Une grande place et des statues!

Ce qui est frappant à Skopje c’est le nombre incalculable de statues que vous pouvez rencontrer dans le centre de la ville et pas des petites! Pour preuve la plus grande de toutes est celle représentant Alexandre le Grand sur la place principale (Place de Macédoine) de la ville qui doit bien faire 25 mètres de haut.

Au delà de toutes ces représentations de figures historiques du pays ou de personnalités artistiques, académiques, etc. plus contemporaines qui décorent la ville, on peut aussi apercevoir, 4 ponts en 500 mètres, une forteresse sur les hauteurs du vieux bazar de la ville (quartier qui a d’ailleurs des similitudes avec le quartier Ottoman de Sarajevo, voir notre Travel & Run #3), le musée archéologique de la ville, le théâtre national, le musée de l’Holocauste, l’opéra, et un mémorial construit en l’honneur de Mère Térésa situé sur les lieux de l’église dans laquelle elle a été baptisée, et tout ceci en marchant à peine une heure. Du tout bon quand on a peu de temps pour visiter!

Où courir à Skopje ?

La ville est traversée par le fleuve Vardar dont les berges sont facilement accessibles depuis la place de Macédoine en descendant une volée d’escalier. Si vous êtes de passage à Skopje donc et qu’une envie de sortie running vous gratte, c’est tout simple : il suffit de suivre le cour d’eau. Petit conseil tout de même, il est préférable de courir sur la rive Sud du fleuve (la rive Nord est du côté du vieux bazar et celle du Sud du côté de la partie moderne de la ville). Cela vous évitera après quelques kilomètres d’avoir la même mauvaise surprise que notre Krakott et vous voir encercler par des chiens errants aboyant et grognant aux abords d’un bidonville (comme vous pouvez le constater sur le le tracé de la sortie de JY, après 4 km, il est retourné sur ses pas pour traverser le fleuve au premier pont venu en ayant le palpitant collé au plafond…). Par contre, sur cette rive Sud, aucun souci à se faire, on croise pas mal d’autres runnettes et runners, signe que de ce côté là il n’y a rien à craindre. Autre chouette aspect, après environ 3 km sur cette rive sud au départ du centre ville et en partant sur votre droite, vous aurez l’occasion de rencontrer Orko et ainsi vous rappeler des souvenirs d’enfance (certainement, peut-être, enfin ça dépend dans quelle décennie vous êtes né(e)!) Orko kézako? Orko dans Musclor et les maîtres de l’Univers, souvenez-vous! (Si vous ne vous en rappelez pas c’est que vous n’avez certainement pas connu les années 80…).

Note : Merci à Meerah, Dan, Dim, Sedat et Arnaud qui nous ont permis de nous remémorer le nom de ce personnage qui nous était sorti de la tête… l’âge certainement, on a connu les années 80… voire même les années 70 pour certains du blog mais chhuuut!

Et à part Skopje

Krakott n’est resté que deux jours sur place lors d’un voyage professionnel, de fait en dehors de sa sortie running matinale et d’une promenade en soirée, il n’a pas pu découvrir tout ce que la ville propose. De son point de vue, Skopje ne casse pas des briques en elle-même, toutefois elle est très agréable de part l’accueil et la gentillesse des gens sur place. Avis aux personnes possédant un bon coup de fourchette, vous allez être servi, la cuisine Macédonienne est très bonne : des sortes de beignet de courgette, des champignons et octopus grillés, des salades diverses et variées aux légumes, de la viande grillée… un régal on vous dit m’sieurs dames!

En outre, Skopje ne représente qu’une petite partie du pays et on nous a vanté que son charme réside dans d’autres lieux, là où l’on peut profiter de paysages très verdoyants faits de nombreuses collines et de verdure. Au Sud-Ouest se trouve également un petit coin magnifique paraît-il au nom d’Ohrid dont le lac est un des plus anciens au monde. Effectivement, de ce que l’on a pu en voir au travers de quelques recherches sur internet, ça mérite le coup d’œil, une prochaine fois (Non-)peut-être…1430

Sur ce on vous dit à très vite pour d’autres aventures Travel & Run. Pour sûr d’ici la fin de l’année, on ira encore ici ou là pour vous faire découvrir d’autres endroits et toujours running aux pieds!

On vous donne également rendez-vous prochainement pour vous faire le retour sur quelques trails auxquels nous participeront cet été (La chouffe trail et le Trail’Heure, par exemples).

Allez, à bientôt !

Source photographie du lac d’Ohrid: Article (The Guardian) du 9/08/2015 par Joanne O’Connor ici. Photographe: Alamy.

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s