L’Ekiden de Charleroi : un agent double, une chouette cause et de la Chimay!

Le dimanche 14 mai se déroulait l’ekiden(1) de Charleroi du côté du bois du cazier à l’instar des 15 km de Charleroi ayant eu lieu le 30 avril dernier.

JY y participait en mode « agent double » en s’inscrivant avec l’équipe de son boulot et aussi avec celle de son club la ZATAC Charleroi.

Photos: Perrine Laurent & Jacques Wasterlain « Papy »

Conséquence de cette idée brillante… il a effectué deux relais de 10 km (quatre boucles d’un parcours de 5 km) avec comme objectif initial d’effectuer sa sortie longue du week-end en vue de continuer sa préparation pour le second marathon de sa saison : le marathon de la liberté en juin prochain.

Avant la course : Le sentiment principal était : « jusqu’ici tout va bien, une sortie de 20 km ça passe! »

giphy

MAIS ! et oui il y a un mais…

Pendant la course : Après à peine les premiers 500 – 600 mètres parcourus, JY a le « plaisir » de découvrir que le parcours ne sera pas des plus faciles avec l’ascension d’une première belle montée et il en suivra d’autres ainsi que la traversée de plusieurs secteurs pavés. Et les pavés c’est vraiment pas son truc…

18485555_10155283834077731_3121965321984039729_nPhoto: Jo Defrère

A son grand regret, JY réalise 1) qu’il aurait du repérer le parcours avant (il n’apprendra donc jamais…) et 2) que cet ekiden s’est transformé en un petit trail casse-pattes au lieu d’une course qu’il pensait plutôt tranquille. Résultat, après les quatre boucles parcourues (= quatre fois les mêmes difficultés = 2 fois le double effet kiss cool), le bonhomme est rincé et ce n’est donc pas à l’issue de cette course que JY récupérera de la fatigue accumulée depuis le marathon de Paris et le trail de 30 km auxquels il a participés en avril dernier.

Toutefois, cette double dose (voir règle 2 de l’article précédent: c’est qui ton coach… Zombieland!) en valait le coup car au delà des chouettes moments passés avec ses collègues, le second relais effectué au sein d’une des équipes alignées par son club (ZATAC Charleroi) se faisait dans le but de représenter la très belle cause du don d’organes défendue par Michel Drygalski, l’homme aux plus de 200 000 km courus (Portrait et interview : ici et ).

18423066_774975566009984_8905412809149286037_o[1]

Après la course : Chimay forever !

Autre point festif de cet évènement : l’ekiden était entre autre sponsorisé par la brasserie Chimay. Et oui c’est ça de courir en Belgique.

De fait, tous les participants et spectateurs du jour ont pu profiter du bar mis à disposition pour partager une belle après-midi ensoleillée entre ami(e)s, collègues ou en famille tout en dégustant (avec modération) les différentes bières trappistes de l’abbaye de Scourmont, que demander de plus!

Allez à la votre et à bientôt !

Si vous souhaitez vous informer sur le don d’organes, nous vous invitons à visiter le site fédéral de la santé publique

(1) Ekiden : marathon en équipe de 6 coureurs, les relais s’organisant de la sorte :

  • Coureur 1 : 5 km
  • Coureur 2 : 10 km
  • Coureur 3 : 5 km
  • Coureur 4 : 10 km
  • Coureur 5 : 5 km
  • Coureur 6 : 7.195 km

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s