Les 15 km de Charleroi: « en partant trop vite, cramé pour le reste de la course tu seras! »

Bien le bonjour,

une semaine après un week-end de courses bien chargé et un peu de repos, Krakott est reparti dans la province du Hainaut pour accrocher à nouveau le dossard des 15 km de Charleroi à son short (toujours au short, toujours!). Pour cette année, une semaine après le marathon de Namur, il s’est aligné sur le parcours des 15 km et non sur celui du trail (25 km lors de cette édition de 2018) comme l’an passé (lire le précédent article Courir 30 bornes aux 15 km de Charleroi, c’est possible! ici) : Point trop n’en faut non plus!

Un 15 km à la fraîche, mais sans pluie!

Tout commence par deux messages reçus via FB le matin de la course: « prends ton K-way, il drache ici », « Et ta cagoule », merci Caroline et Ingrid pour l’info, il va donc faire un temps à la Belge!

Le départ se fait alors de Bruxelles vers 9 heures du matin, Krakott va chercher l’ami Thierry (avec qui il a récemment participé aux 10 miles de Bruxelles et bientôt aux 20 km de Bruxelles) en mode covoiturage et direction le bois du Cazier où se donne le départ de la course. Après un petit bouchon pour cause de déviation sur la route, un stop GPS pour retrouver son chemin (vous connaissez la légendaire orientation masculine…  je sais où je vais, pas besoin de carte!) et un pied de policière pas loin d’être écrasé (sorry madame!) en se garant sur le côté pour demander si le parking voiture situé proche du départ était toujours accessible, les deux compères finissent par arriver sur place à l’arrache 10 min avant l’heure limite communiquée pour le retrait des dossards (No stress, on gère!). Ces derniers récupérés, le sac déposé à la consigne (2€ sur place, cher payé ça! – 1€ si pris lors de l’inscription ligne, ce qui était notre cas), on se dirige tranquillement vers la zone de départ, ça discute avec les collègues de la Zatac de Charleroi et tout le monde se met en place pour le lancement du 15 km qui sera donné vers 11 heures par un Spirou un tantinet menaçant avec son regard fixe et son pistolet en main…

Au final, bonne nouvelle, la course se déroulera à la fraîche (8-10°C), mais sans pluie, merci le microclimat carolo!

Comme dirait le sage Yorun: En partant trop vite, cramé pour le reste de la course tu seras!

Les 15 km de Charleroi ont cette particularité de pouvoir être considéré comme un mini trail avec deux bonnes montées de quelques kilomètres chacune dont une dès le début qui met les runettes et runneux du jour directement dans l’ambiance… et potentiellement dans le rouge.
Note pour plus tard : Ne jamais oublier les paroles du sage Yorun: en partant trop vite, cramé pour le reste de la course tu seras! ou bien connaitre l’itinéraire de la course, ça peut aider!

Au menu du parcours : deux bonnes côtes donc (une après 200 m et une au km 6, voir profil ci-dessous), de longues descentes, des passages sur bitume, en forêt et sur les pavés le long du site du bois du Cazier (1), et en bonus final, une dernière bosse casse pattes à 300 mètres de l’arrivée. Une nouvelle fois, si vous ne connaissez pas ce coin de la Belgique, on vous invite à aller y courir, le découvrir, il y a de chouettes courses ou de belles randonnées à y faire et le tout dans un beau décor.

img_6965

Côté course, ayant bien écouté le sage Yorun et connaissant le parcours (double check « anti-cramage »), ces 15 km de Charleroi se dérouleront sans encombre pour nos deux compères, Thierry finira en grandes foulées en 1h 07 min 40 sec et Krakott en plus petites (d’un autre côté, il mesure un « grand » 1m71…) en 1h 08 min 42 sec avec tout de même des jambes un peu lourdes vers la fin (rien de bien surprenant non plus après 42 bornes 7 jours auparavant).

Côté organisation

Pour cette 10ème édition, une petite nouveauté a été intégrée au programme de l’évènement en guise de célébration d’anniversaire avec une course dans la course. En effet, un classement spécifique des meilleurs grimpeurs/sprinteurs a été organisé pour récompenser la première femme et le premier homme ayant réalisé le meilleur chrono sur 250 mètres d’une portion de côte à 8.4% de dénivelé (dixit le site de la course). Des têtes connues étaient également présentes lors de cette course à l’instar de Jean-Paul Bruwier (co-fondateur du magazine Zatopek, multiple champion de Belgique du 400 m haies et olympien aux JO d’Atlanta en 1996) et de Gilles Goetghebuer (rédacteur en chef du magazine Zatopek et chroniqueur radio et TV) intervenant comme speaker du jour.

Côté organisation pure, l’évènement étant à sa dixième édition, elle est plutôt bien rodée, seuls (gros) bémols à nos yeux : la consigne à 2 euros sur place dont l’accès via un couloir était assez étroit pour faire la file avec des sacs et des douches glaciales : l’eau aurait pu être utilisée pour rafraichir les bières servies au bar, c’est pour dire.

Les bons souvenirs que l’on gardera

  • Le parcours des 15 km est vraiment sympa, un bon mélange entre bitume et chemins en forêt et le tout vallonné ne laissant aucune place à la monotonie.
  • Le site du bois du Cazier qui est toujours un plaisir pour les yeux.
  • L’ambiance détendue et chaleureuse des courses du côté de Charleroi.
  • Les discussions d’avant et après course avec les ami(e)s et connaissances que l’on retrouve ou que l’on fait au fur et à mesure de nos participations à des courses ici ou là.
  • La bière post-course toujours bien appréciée.

Pour finir, on vous donne prochainement rendez-vous en terre Bruxelloise avec les 10 km d’Uccle le 6 mai!

Allez à bientôt!

Sources photos: www.15kmcharleroi.com

(1) Le bois du Cazier est un site magnifique provenant de l’ancien charbonnage de Marcinelle et faisant partie de l’histoire industrielle de la région Wallonne. Il est d’ailleurs listé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

img_6580

 

 

 

Publié par

Super Krakott

J'aime découvrir des villes en courant des marathons. Bières et burgers, il n'y a pas mieux pour récupérer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s